Archivi vivi - Atelier de théâtre

L’interpretation théâtrale comme moyen pour élaborer et entrer en contact direct avec les mots et les histoires d'une mémoire "lointaine", qui possède toutefois encore un fort potentiel de dialogue avec nous et notre temps. Devenir des archives vivantes de paroles, événements et pensées qui ne seront pas oubliés.

Réalisé par: Raffaella Tagliabue et Elena Dragonetti, actrices, metteures en scène, formatrices de Narramondo Teatro

Textes sélectionnés (extraits) :

Guide turistiche francesi della memoria (Michelin, Routard, Petit Fûté)

Bozena Keff, Madre Patria, 2011

Henryk Grynberg, La guerra degli ebrei, 1992

Henryk Grynberg, La vittoria, 2013

Dulce Chacon, Le ragazze di Ventas, 2005

Por la vida (spettacolo di E. Dragonetti e R. Tagliabue)

Carlos Fonseca, Las trece rosas rojas, 2005 - lettere,1939, Il Manifesto, 2019

Javier Cercas, Soldados de Salamina, 2001

La mémoire passe avant tout par les témoignages, les souvenirs, la capacité ou l’incapacité de retravailler notre propre expérience. Le matériel sur lequel nous avons décidé de travailler est composé à la fois de témoignages réels ainsi que de réécritures littéraires ou théâtrales qui maintiennent leur caractéristique de lien entre l’événement et la mémoire. Qui maintiennent en vie, toujours en vie, l’écho des traumatismes subis, mais qui transmettent aussi la volonté et l’espoir que ces pages sombres de la vie ne sombreront pas dans l’oubli.